Séline Magnétiseuse Nantes 06 87 75 07 62

Sceptique

Soyez sceptique, mais apprenez à écouter, le cinquième accord toltèque

On entend beaucoup parler des quatre premiers accords toltèques mais très peu du cinquième. Avant de vous présenter ce cinquième accord toltèque je vais vous rappeler un petit peu tout ce qu’on a vu sur les quatre premiers.

Rappel des quatre premiers accords toltèques

Le premier accord toltèque est que votre parole soit impeccable. Dans ce premier accord, il faut éviter le jugement et en particulier les jugements négatifs qu’on peut envoyer aux autres, par exemple les petites phrases un peu cinglantes. Tout ce qui ne correspond pas à notre propre vérité, est ce qu’il est bon de le dire aux autres ? C’est pourquoi il est important d’avoir cette parole impeccable. Vous pouvez dire les choses mais de manière diplomate ou alors simplement voir s’il est vraiment nécessaire de le dire.

Le deuxième accord toltèque est quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle. Il y a des personnes qui vont vous dire des choses et ça va vous blesser intérieurement. Quand on vous dit de ne pas en faire une affaire personnelle, c’est par exemple la personne que vous croisez dans la rue, que vous connaissez et qui ne vous dis pas bonjour. Tout de suite vous allez penser, pourquoi elle ne me dit pas bonjour ? Qu’est ce qui s’est passé ? Qu’est ce que les autres ont dit ? Tout de suite vous en faites une affaire personnelle. Vous vous dites, il ne m’a pas vu donc c’est parce qu’il s’est passé quelque chose. En fait, non. Il est peut-être dans ses pensées, peut-être qu’il ne m’a pas vu… Ne pas en faire une affaire personnelle c’est simplement se dire : tant que je ne connais pas la vérité, je préfère ne pas supposer (ce qui nous amène au troisième accord toltèque) et surtout de ne pas en faire une affaire personnelle, de penser que j’y suis pour quelque chose et par conséquent de réveiller certains blessures. En revanche quand ça nous touche il est toujours intéressant de savoir quelles blessures il faut travailler.

Le troisième accord toltèque, c’est de ne pas faire de supposition tant qu’on ne connait pas la vérité. Pour exemple, j’ai récemment eu une personne qui s’est inscrite pour pouvoir m’appeler afin de participer à mes stages pour devenir magnétiseur. Il se trouve que pour s’inscrire il est nécessaire de réserver un créneau, mes horaires de semaine ne me permettant pas d’avoir des personnes directement au téléphone pour en parler. Une fois le créneau réservé, une confirmation est envoyée par e-mail sous forme d’invitation. Mais la personne en question a refusé l’invitation envoyant donc le message qu’elle ne voulait pas être invitée sur tel créneau avec moi. Sur le coup j’ai pensé qu’elle ne voulait finalement plus avoir rendez-vous avec moi et pourtant le rendez-vous était noté comme maintenu. J’aurais pu faire plein de suppositions. Peut-être que je ne lui conviens pas, peut-être que … Mais au lieu de cela, je me suis dit : le créneau horaire est maintenu donc je téléphonerai. Bien m’en a pris parce que finalement la personne m’a finalement avoué qu’elle avait cliqué par erreur mais comme elle savait qu’on allait se téléphoner, elle a jugé que ce n’était pas grave. Et en effet ce n’était pas grave ! Mais si j’avais fait des suppositions j’aurais aussi pu en faire une affaire personnelle et voyez l’engrenage que ça peut engendrer. Tout cela parce qu’on n’a pas toujours une parole impeccable sur soi-même et que ça peut vraiment apporter des énergies négatives sur soi et ça m’aurait miné jusqu’au coup de téléphone. C’est un exemple parmi tant d’autres. C’est pourquoi il est vraiment important de ne pas faire de supposition.

Le quatrième accord toltèque, c’est faire de votre mieux. Il y a des jours où on est fatigué, des jours où on ne peut pas, des jours où on est débordé… et bien on fait de notre mieux. Il s’agit de se dire : aujourd’hui je ne peux pas demain je pourrais. Parfois je suis fatiguée, comme tout le monde, et je me dis : aujourd’hui j’avais prévu ça mais je peux pas donc je le reporte plutôt à telle date, et ainsi je sais que j’aurais fait de mon mieux, j’aurais fait ce que j’aurais pu dans cette journée-là, le reste n’est pas important, on verra un peu plus tard. Ce n’est pas de la procrastination, c’est simplement que, les jours où je vais bien, je fais beaucoup plus de choses.

Comprendre les symboles

Le cinquième accord toltèque c’est soyez sceptique mais apprenez à écouter. Avant de vous expliquer cet accord, je vais vous parler des symboles. Lorsque nous naissons, nous apprenons à devenir un homme ou une femme selon le pays de naissance mais aussi selon la société et c’est pour ça que nous allons apprendre certains symboles. Ces symboles peuvent être également les mots d’une certaine langue qui font que nous allons grandir dans un moule selon certains symboles selon certains mots.

Par exemple en français je dirais un chien mais on aurait pu utiliser un autre mot comme chmol. Mais pour se comprendre et pour communiquer le mot chien c’est plus facile. En Angleterre par exemple, c’est dog c’est pas la même chose : c’est un symbole différent. C’est un mot différent c’est pourquoi il est primordial de comprendre que chaque personne a déjà ses propres symboles, possède déjà ses propres mots.

Prenez par exemple les vidéos sur lesquelles des étrangers essayent de comprendre les français selon les expressions qu’ils utilisent, selon ce qu’ils mangent, selon plein de choses. Ca peut être par exemple les français qui essayent de gouter à des spécialités chinoises ou américaines, de comprendre également leurs expressions, de comprendre leur mode de vie. Ca permet d’avoir un horizon beaucoup plus large que le côté très restrictif du français par exemple. Il y a donc des codes fixés à la naissance.

Soyez sceptiques

Pour revenir à notre cinquième accord toltèque, « soyez sceptiques » veut dire que chaque personne a ses propres codes, ses propres symboles selon ses origines mais également son expérience personnelle. Donc être sceptique c’est simplement prendre du recul par rapport à une conversation et se dire : voilà ce qu’il est en train de dire, est ce que c’est une réalité ou plutôt sa réalité virtuelle selon ses blessures, selon ce qu’il vit. C’est déjà se poser cette question en se disant : est ce que c’est vrai pour moi aussi ? Est-ce que j’adhère ou pas ?

Quelque fois je peux choquer, mais lorsque j’apprends au stagiaire à faire du magnétisme ou lorsque je suis en séance énergétique, je dis que les personnes sont des menteurs, dans le sens où il y a des choses qu’ils ont mis dans leur inconscient mais il y a aussi des choses qu’ils ont acquises, qu’ils ont simplement en eux, dans leur propre réalité, dans leur propre vérité. C’est pour ça qu’en énergétique toutes ces choses vont nous permettre de savoir vraiment ce qui se passe dans l’intention et ce qui se passe réellement dans la vie d’une personne ou ce qui s’est passé dans le passé pour pouvoir travailler.

Ce que je veux dire c’est qu’être sceptique c’est simplement prendre ce recul en se disant que c’est sa vérité et pas forcément la mienne. Ce sont ses codes et ses expériences de vie. Par conséquent, savoir écouter, donc apprendre à écouter, c’est savoir ce que veulent les autres, quelles informations ils peuvent m’apporter.
Savoir écouter c’est aussi peut-être les comprendre, c’est aussi simplement ne plus être dans le jugement.
Et c’est là où c’est important puisque tout est lié et que ces cinq accords toltèques sont liés et que ça nous permet vraiment de vivre beaucoup plus sereinement.

Apprenez à écouter

Close-up of a girl holding her hand next to her ear. The concept of chatter, gossip, news or secrets.

Souvent, je reçois des personnes que je dois écouter pour les séances énergétiques et je comprends bien que sur certains points ça dépend beaucoup de leur éducation, de ce qu’ils ont vécu étant jeune ou plus récemment. Et c’est dans ces moments où l’on doit se dire : ils ont vécu ça, je l’entends. Soit je suis en accord soit je ne le suis pas. J’ai des personnes dont le mode de vie est très différent du mien mais je le respecte et je le respecte parce que c’est leurs histoires, leurs vérités. Et ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas dans le même mode de vie et qu’ils font des choses que personnellement je n’approuverai pas, mais c’est simplement parce qu’ils sont dans une problématique et que s’ils sont là en séance énergétique et bien c’est parce qu’ils ont besoin de moi. C’est pourquoi il est important d’être dans cette écoute. Je ne suis pas là pour donner mon opinion personnelle et juger les gens. Je n’ai pas à dire quoi que ce soit à ces personnes parce que moi-même je suis dans ma propre vérité, qui n’est pas forcément LA vérité.

Voilà donc ce cinquième accord, soyez sceptique et apprenez à écouter. Et ça s’applique aussi sur vous même parce que parfois quand on est dans le jugement, quand on prend pour soi ce qui se passe, quand on peut supposer et bien on est en fait dans nos blessures et c’est là où il est important de savoir aussi s’écouter et se dire : je vis ça à l’heure actuelle donc qu’est ce qui fait que je vis ça. On est là dans le développement personnel comme je l’ai déjà dit dans les autres accords toltèques. Il faut apprendre justement à aller de l’avant et à travailler sur soi.

Les exercices du cinquième accord toltèque

Les exercices en rapport avec le cinquième accord toltèque correspondent un peu aux autres qu’on a pu voir dans les vidéos précédentes. Je vous laisse donc regarder les autres vidéos. Mais je vous le répète, ce cinquième accord c’est vraiment être à l’écoute et être à l’écoute de l’autre, à l’écoute de soi et même si nous ne sommes pas en accord avec la personne et bien nous ne sommes pas obligé de donner notre opinion, sauf à provoquer des discussions vives. Est-ce que c’est nécessaire ? Est ce que ça vous apporte du bien ?… Le principal c’est que vous soyez heureux, apaisé dans votre vie.

Si je devais conclure sur cet accord toltèque, je dirais peut être que les accords les plus importants sont ceux que l’on fait avec soi même. J’ai pour habitude de beaucoup parler du moment présent. Dans les séances énergétiques, dans les stages de magnétisme et aussi dans mes ateliers d’éveil de soi je parle beaucoup du moment présent parce que finalement la seule vérité qui existe c’est le moment présent et moi ma vérité à l’heure actuelle c’est que je suis en train de filmer cette vidéo pour vous pour vous aider dans votre cheminement et développement personnel. Ce que je peux vous dire aussi c’est que je suis responsable de ce que je dis mais je ne suis pas responsable de ce que vous comprenez.

Et c’est un bon sujet par rapport aux accords toltèques. N’oubliez pas que je suis dans ma vérité et ce que je pense n’est pas forcément votre vérité et c’est justement pour ça que entre ce que quelqu’un veut dire et ce que la personne comprend, il y a tout un cheminement. C’est pour cette raison qu’être sceptique et savoir écouter est tellement important.