Séline Magnétiseuse Nantes 06 87 75 07 62

le temps n'est qu'illusion

Le temps n’est qu’une illusion

“Je n’arrive pas à gérer mon temps”, “J’ai tellement de choses à faire…”. On a toujours plein de choses à faire mais on n’a jamais le temps. Pourtant, le temps n’existe pas.

Il passe, parfois il presse. On en gagne mais on en perd aussi. C’est le temps, à la fois allié et ennemi. On le dit implacable. Vraiment ? Et si le temps n’existait pas ? Dans cette vidéo, je ne cherche pas à prouver scientifiquement ce qu’est le temps mais je vous parle de mon expérience avec le temps et de ma réflexion.

Le temps linéaire

Qu’est-ce que le temps linéaire ? Ce sont les heures, les minutes, les secondes, les jours, les mois, les années. Mais à l’origine de l’humanité, ce système d’heures n’existait pas. Les premiers hommes se fiaient alors aux cycles lunaires et aux cycles des saisons. C’était le cas des Aztèques, des Mayas, des Égyptiens, des Chinois… La conscience du temps était différente.

Mais l’homme a eu besoin de maîtriser son temps, afin de gérer sa vie sociale, sa vie économique et sa vie religieuse. On a donc inventé des outils qui permettent de mesurer le temps : le cadran solaire, le boulier, le sablier puis les horloges, les montres, les réveils… Des outils mécaniques puis numériques qui donnent à tout moment l’heure, les minutes et les secondes.

L’espace temps

L’espace-temps, d’un point de vue mathématique, mesure le temps selon quatre dimensions : le mouvement, le lieu, l’événement et le temps. Quand je respire, un laps de temps s’écoule. Depuis quelques années pourtant, on s’aperçoit que… le temps n’existe pas. Le temps n’est qu’une illusion.

La notion de temps est relative. Quand on s’ennuie, on trouve le temps long. Quand, au contraire, on est dans la joie, quand on s’amuse, le temps passe vite. La physique quantique a apporté son point de vue et elle affirme, elle aussi, que le temps n’existe pas.

On raconte souvent cette expérience réalisée avec des jumeaux : l’un d’eux avait été envoyé dans l’espace tandis que l’autre était resté sur terre. Habitués à ressentir les mêmes choses au même moment, ils ont constaté que dans l’espace, le temps était ralenti par rapport à celui sur terre. L’espace-temps n’est donc pas égal partout. Le temps n’existe pas.

L’expérience du temps

J’ai pour ma part deux expériences a raconter à propos du temps. La première, c’était en voiture avec mon mari. Alors qu’il s’engage dans un rond-point, je regarde l’heure : 20h11. Soudain, une sorte de densité est venue dans l’atmosphère, un phénomène difficile à expliquer, mais que l’on a réellement ressenti. Lorsque la voiture sort du rond point, il est 20h14 ! Trois minutes se sont écoulées. Tant sur l’horloge de la voiture et sur le téléphone portable. Avez-vous connu une expérience similaire ?

Une autre expérience relative au temps : Lors d’une séance énergétique, j’avais réservé deux heures pour une personne avec qui j’avais besoin de temps. Il fallait procéder à de nombreuses opérations de reboutement et de magnétisme. La totale. C’était censé durer deux heures. Lorsque nous avons fini, seulement trois quarts d’heure ont passé.

L’art de gérer le temps

Depuis ces expériences, je m’efforce de jouer avec le temps. Et ça fonctionne !

Lors d’une séance d’une heure, je parle avec la personne, et cela prend beaucoup de temps car la personne a beaucoup de choses à me dire. Il ne reste ensuite qu’une demi-heure pour passer aux soins. Je décide de lui faire un magnétisme crânien, opération qui dure généralement entre vingt minutes et une demi-heure. J’ai fermé les yeux, j’ai réalisé ce magnétisme crânien et quand j’ai rouvert les yeux, il n’a duré que dix minutes.

Par ailleurs, j’ai également appris à gérer le temps : faire un planning au mois, puis détailler à la semaine. Se donner des plages précises et ne jamais les dépasser. S’accorder des périodes de repos. Analyser ce que j’aime faire et ce que j’aime pas faire. Définir des priorités, tant sur le plan professionnel que personnel.

Je délègue désormais certaines choses : les compte-rendus, la newsletter, les factures (Ludivine), la prise d’ appels téléphoniques (Nicolas), la communication Facebook et Instagram (Marie), le site internet (Richard). Je prioriser les choses que j’aime et délègue ce qui m’ennuie un peu… ou me prend trop de temps.

J’ai des horaires de secrétariat, je dédie mes journées à une seule activité (séances énergétiques, formation, repos…). Les journées “administratives » sont quant à elles divisées en blocs, alternant bloc de travail et bloc de repos, en intercalant parfois un bloc de lecture. Je mets aussi des couleurs dans mon agenda (voir vidéo sur le quatrième accord toltèque).

Le temps n’est qu’une illusion. Il n’existe que par rapport à l’importance qu’on lui donne.