Séline Magnétiseuse Nantes 06 87 75 07 62

dysorthographie séline magnétiseuse

Qu’est-ce que la dysorthographie ?

La dysorthographie est un trouble lié à tout ce qui touche le langage écrit. C’est-à-dire l’orthographe, l’apprentissage de l’écrit, Les difficultés à retranscrire le son.

Comment reconnaître la dysorthographie ?

Tous les dyslexiques sont dysorthographiques. Lorsqu’on est un enfant, on peut être en difficulté au niveau du collage des lettres. Par exemple, entre l’article et le nom. L’enfant dysorthographique écrira « Unirondel » plutôt que « Une hirondelle ». On peut détecter ce trouble vers l’âge de huit ans, lorsqu’il est en CE2. Il est en effet peu probable qu’il ait connaissance du mot avant cette période. Il peut aussi y avoir des disparitions, des ajouts, ou des inversions entre les lettres, les mots, les syllabes. Par exemple le mot “Gravier” peut devenir “Garvier” avec l’inversion des lettres. Il peut également se transformer en “Graver” dans le cas d’une abstraction, ou encore “Gravirer” lorsqu’il s’agit d’un ajout.

Si cette faute ne survient que de temps en temps, ce n’est pas grave. Il s’agit plus d’étourderie que de dysorthographie. Il faut toujours voir évoluer l’enfant avant de diagnostiquer précipitamment une dysorthographie au premier mot mal écrit. Si la faute survient de manière répétée, et sur plusieurs mots, il devient pertinent de consulter.

En raison de ces troubles, l’apprentissage des règles d’orthographe devient, pour l’enfant dysorthographique, très difficile. Et c’est l’apprentissage de l’écriture, plus globalement, qui est impacté. Ainsi l’enfant redoute-t-il les dictées où l’on sanctionne la faute plutôt qu’encourager la réussite. Heureusement, de plus en plus d’enseignants sont sensibilisés à la dysorthographie, certains ayant eux-même des enfants atteints par ce trouble.

Comment diagnostiquer la dysorthographie ?

La dysorthographie sera détectée principalement par un orthophonistes ou un ergothérapeute.

Comment est suivi l’enfant dysorthographique ?

Le suivi de l’enfant dysorthographique se fait principalement par l’orthophoniste, qui propose de faire des bilans complets. Des suivis complémentaires peuvent être réalisés par l’ergothérapeute, spécialisé notamment dans la psychomotricité. Celui-ci pourra encourager l’enfant à utiliser un ordinateur, ce qui permettra de soulager les problèmes d’orthographe et de gagner en vitesse d’écriture.